BANGOLO : Protection du parc du Mont Péko.

lt;/strong>

C’est la salle de réunion de la Sous préfecture de Bangolo qui a abrité vendredi 2 août dernier la première session ordinaire de l’année 2019 du comité de gestion local du parc national du Mont Péko .

Les travaux de cette session ont démarré par la lecture du procès verbal de la dernière session de 2018. Trois grands axes principaux étaient au centre des échanges.

Il s’agit notamment des bilans des activités du premier semestre , et des perspectives du deuxième semestre 2019, de l’analyse des données de surveillance et de l’État des aménagements agricoles au Mont Péko.  

Lire aussi : Parc national du mont Péko : Ce parc mérite t’il toujours d’être classé ?

Par ailleurs les travaux ont planché sur les difficultés et contraintes rencontrées sur le terrain , l’ouverture des limites du parcs , l’interdiction de toutes activités humaines.

En effet , la volonté du Gouvernement est de maintenir l’intégrité du parc par l’acquisition de matériels techniques et roulants en vue de permettre la surveillance accrue du parc par des missions de patrouille.

L’occasion a été donnée au Lieutenant Colonel Zannon Moïse, Directeur de l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves ( OIPR) zone Ouest de rappeler l’importance du parc.

En outre, des projets de financement pour la gestion des 34.000 hectares du parc seront mis au profit des 22 villages riverains,  des ONG et des acteurs de développement.   

Lire aussi : PARC NATIONAL DU MONT PEKO : CE PARC MÉRITE T’IL TOUJOURS D’ÊTRE CLASSÉ?           

Oscar Goué pour la Radio Télévision Presse Wê.

Related Articles

Stay Connected

21,576FansJ'aime
2,652SuiveursSuivre
17,200AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Latest Articles