CONSEIL RÉGIONAL DU CAVALLY : Anne Désirée Ouloto élabore des stratégies pour impulser le développement.

Le Conseil régional du Cavally a ténu sa première session ordinaire au titre de l’année 2019 le jeudi 7 février dernier à la salle Alassane Ouattara au siège dudit Conseil à Guiglo.

L’occasion a été donnée à la Ministre Anne Désirée Ouloto Présidente du Conseil régional de faire l’état des lieux de la gestion de l’ancienne équipe non sans évoquer les stratégies qu’elle met en place pour insuffler une nouvelle dynamique au développement durable de la région du Cavally.

Après l’appel nominatif des conseillers le quorum est atteint et les travaux peuvent démarrer. La Présidente du Conseil régional du Cavally a pris la parole pour souhaiter ses vœux les meilleurs au Chef de l’État et son épouse, au corps préfectoral, aux élus et cadres, à l’ensemble des populations du Cavally, à ses collaborateurs et à sa famille politique.

Par la suite elle a situé le mobile de la rencontre du jour.  » Cette première session ordinaire du Conseil constitue le coup d’envoi de notre mission dans la région. Nous devons tous nous mobiliser filles et fils du Cavally pour écrire ensemble une nouvelle page de l’histoire de notre région et sa sortie de la léthargie.

Nous avons obligation de faire oublier à nos parents les longues souffrances des crises qui ont secoué notre Pays. Retroussons nos manches, mettons nous au travail pour relever le défi du développement sans distinction de Parti politique ni de chapelle idéologique . » S’est -t- elle adressée à l’assemblée.

Tout en indiquant qu’au Conseil régional du Cavally les données vont se conformer désormais aux conseillers Régionaux motivés, des agents motivés et des agents motivés dans des locaux motivant.

Anne Désirée Ouloto a précisé que les axes en urgence pour elle restent tout naturellement le renforcement des capacités du personnel et des conseillers.

Au titre des informations, la présidente du Conseil régional a présenté au public Doh Dibahi Marcelin et Kehaut Paul Patrice respectivement en qualité de Directeur Général de l’Administration et Directeur de Cabinet du Conseil régional du Cavally.

Dans la même veine, la présidente du conseil régional procédera à la nomination d’un nouveau régisseur des recettes dans un bref délai d’où la suspension pour l’heure des activités du département.

Abordant les insuffisances de l’ancienne équipe, la Ministre a touché du doigt le gros retard accusé dans l’exécution de plusieurs chantiers démarrés depuis 2014 et 2015. Ce dysfonctionnement constaté à favorisé des rencontres entre la présidente du conseil régional et les entreprises qui ont en charge l’exécution des projets.

 » J’ai demandé à ces entreprises d’achever les chantiers sinon elles se verront les marchés retirés et attribué à d’autres entreprises.  » A-t-elle indiqué.

Autre démarche, pour la bonne marche du Conseil en vue de faciliter la proximité avec les populations, Anne Désirée Ouloto a proposé l’ouverture de trois bureaux Départementaux du Conseil régional qui seront localisés dans les villes de Taï, Blolequin et Toulepleu.

Par ailleurs une Antenne du Conseil régional fonctionnera à Abidjan en remplacement de celle qui existait de façon informelle par le passé. Autre point saillant de cette session, la mise en place de douze commissions pour conduire les affaires du conseil régional.

Autre mise en place, le Comité Économique Social et Environnemental ( C.E.S.E.R) un organe consultatif de la région dirigé par le Professeur André Deazon. Lors des travaux tous les projets soumis aux conseillers Régionaux ont été adoptés par acclamation.

La présidente du Conseil régional a jugé également bon de réhabiliter les locaux de sa structure et mettre en état de fonctionnement les véhicules de service, le tout à un coût global de 23.700.000. Toujours dans le soucis de la bonne gouvernance Anne Désirée Ouloto a attiré l’attention des conseillers Régionaux sur l’utilisation abusif du matériel du Conseil régional.  » Le fait d’être conseiller ne vous donne pas le droit d’abuser et de détruire le matériel de l’État, il faudrait qu’on s’accorde sur ce point pour que les populations nous respectent  » S’est -t-elle voulu rassurante.

Puis d’ajouter.  » C’est bien vrai que le Président de la République Alassane Ouattara a décrété 2019 l’année du social mais ce n’est pour autant que nous allons travailler dans le désordre.  » A-t-elle martelé.

La Ministre a également recommandé aux populations l’engagement dans les actes de civisme, de paix et de cohésion sociale pour le développement durable.  » Aider moi à faire rayonner notre région avec de nombreuses écoles, des centres de santé construits, l’eau potable et l’électricité, soyez des artisans de paix » A plaidé Anne Désirée Ouloto.

Les travaux de cette première session ordinaire du Conseil régional du Cavally présidés par Yacouba Doumbia, Préfet de la région du Cavally ont tenu toutes leurs promesses de par la qualité des échanges entre la Ministre Anne Désirée Ouloto, les conseillers Régionaux et l’ensemble des populations.

Oscar Goué correspondant Wê Radio.

Related Articles

Stay Connected

21,576FansJ'aime
2,654SuiveursSuivre
17,300AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Latest Articles