CÔTE D’IVOIRE: APRÈS LE MEURTRE QUI SECOUE LA VILLE, LES FEMMES CRIENT LEUR COLÈRE CONTRE LES BURKINABÉ À BANGOLO

Après des manifestations de colère de jeunes gens dans le marché central comme rapporté par des sources concordantes, des femmes Rechercher femmes de noire vêtues ont marché ce matin pour exprimer leur douleur suite à la mort atroce de Taha Melaine (voir article), égorgée par son copain de nationalité burkinabé, mais également contre des actions similaires récurrentes chez la communauté burkinabé sur les autochtones.

Les forces de l’ordre présentes sur les lieux veillent contre tout débordement, a-t-on appris. 

Notons également qu’attendant une communication sécuritaire après l’arrestation du suspect, des indiscrétions évoquent la piste du crime rituel. 

Casimir Boh, Abidjan

Related Articles

Stay Connected

21,576FansJ'aime
2,653SuiveursSuivre
17,200AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Latest Articles