Guiglo / Retrouvailles dans le Canton Zaké Blao : Émile Guirieoulou à propos du foncier rural « la loi actuelle en Côte d’Ivoire est conflictuelle »

La deuxième édition de ces journées de retrouvailles dans le Zaké Blao s’est déroulée cette année 2019 dans le village de Yaoudé situé 5 km de Guiglo.

À l’apothéose de ces journées de retrouvailles ce samedi 17 août 2019, sur la place publique de Yaoudé qui a abrité la cérémonie de fermeture, Séverin Baillet (  Maire de la commune ) a rappelé le caractère d’unité entre les filles et fils du Canton Zaké Blao qui doit primé sur toute chose.

L’occasion lui a été donné de reconnaître le mérite et le sens de grandeur des leaders du FPI du département de Guiglo que sont les Ministres Émile Guirieoulou,  Hubert Oulaye et le Maire Gah Bernabé.  

 » Il ne faut pas être ingrat dans la vie, ces  hauts cadres de Guiglo méritent honneur et considération. Car ce sont eux qui ont tracé les sillons du développement.

Aujourd’hui c’est sur leurs œuvres que je continue ma marche. Je leur doit reconnaissance et respect. » A indiqué le Maire Baillet.   

À sa suite, le Ministre Émile Guirieoulou a indiqué qu’il a souhaité aussi tant ces journées de retrouvailles. Pour lui c’est une initiative à saluer car à ses dires c’est l’occasion pour la population du Canton de traiter les problèmes les plus cruciaux de Zaké Blao.    

 » Il nous faut avec méthodologie régler les problèmes du foncier, c’est dans l’Union que nous pouvons parvenir à des résolutions.  » A-t-il prévenu.  

Parlant de la politique, le Ministre a insisté sur le fait qu’en Côte d’Ivoire chacun agit selon sa chapelle politique.      » Agir selon son parti politique n’est pas synonyme de division entre les cadres, qu’on ne voit pas ça comme une entorse à l’unité.

Inscrivons nous donc dans la dynamique de cette union. » Souligne Émile Guirieoulou qui a indiqué que l’actuelle loi sur le foncier est conflictuelle par apport à la loi de 1998.   

 » Le droit coutumier sur le foncier ne se cède pas, cela doit revenir à celui qui est le propriétaire terrien. Le Gouvernement doit revoir l’État actuel des choses sinon les étrangers seront bientôt propriétaires terriens en Côte d’Ivoire « A-t-il été catégorique.     

A noter que ces journées de retrouvailles qui traitent également des problèmes sécuritaires du canton Zaké Blao ont démarré le 15 août dernier pour prendre fin ce samedi 17 du même mois.             

Lira aussi : GUIGLO : JOURNÉE DE RÉFLEXION SUR LE FONCIER ET L’INSÉCURITÉ : LES POPULATIONS DU CANTON ZAKÉ BLAO SE DRESSENT CONTRE L’INSÉCURITÉ ET LES CONFLITS FONCIERS.          

Oscar Goué pour la Radio Télévision Presse Wê.

Related Articles

Stay Connected

21,576FansJ'aime
2,652SuiveursSuivre
17,300AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Latest Articles