Guiglo : Autochtones, Allochtones et CEDEAO célèbrent la cohésion sociale

En Côte d’Ivoire, les communautés mettent en place des stratégies pour consolider leur relation enfin de prévenir d’éventuelles malentendus suite à des élections comme cela s’est passé les années électorales antérieures.

À l’Ouest du pays, plus précisément à Goya dans la commune de Guiglo, les communautés Autochtones Wê, Allochtones Akan, Dan, Senoufo et allogènes de la CEDEAO ont célébré la cohésion sociale samedi 7 août 2019 et ce, autour du sport, la finale de football dotée du trophée Sihé Jésus. 

La joie était partagée entre jeunes et vieux. Occasion pour Sahi Blé Narcisse président du comité d’organisation de situer les enjeux de la compétition.  » Ce tournoi Union-paix-partage, il faut  le dire invite dans un premier temps les jeunes à s’impliquer dans le développement de leurs localités respectives.

Mais, Goya étant un village cosmopolite qui regroupe autochtones, allochtones et allogènes, il était bien séant  avec un intérêt manifeste de réunir ces communautés pour célébrer la cohésion sociale  » a indiqué le président en charge de l’organisation de la compétition. 

Initiateur et parrain du tournois de football union-paix-partage à Goya, Sihé Jésus connu sous le pseudonyme « GBOGANO » par ailleurs cadre de la commune de Guiglo, a également inscrit ses propos dans la logique de la cohésion sociale.    

 » Vous savez nos communautés ont besoin de ces genres d’initiatives pour éviter davantage les démêlées dans leur vécu quotidien.

Et surtout que Goya là où j’ai décidé d’organiser cette compétition de football est un village modèle du vivre ensemble dans la mesure où autochtones, allogènes et allochtones sont toujours restés souder même au plus profond des crises successives connues par la Côte d’Ivoire.

En tout cas, j’ai jugé utile de raffermir davantage cette dynamique de relation pour une cohésion sociale encore solide davantage.

Voyez vous, même au cours de la finale le fair-play a prévalu tout le temps. C’est de ça nous avons besen Côte d’Ivoire. » À martelé le parrain du tournoi.     

Même son de cloche pour Yadé Poho Luc, Chef de village de Goya qui a dit sa reconnaissance aux initiateurs du tournoi non sans rassurer que les communautés de son village ont une bonne notion de la fraternité dans leur relation .       

 » Cette attitude nous  évite les conflits. » Conclu le Chef de village. 

Notons que la finale de ce tournoi a été remportée par Karioka sport de Guiglo devant le Fc Goya battu aux tirs au but après un score de parité (1-1).

Précisons que toutes ces activités de cohésion sociale autour du sport  visent à prévenir d’éventuelles divergences post électorales aux présidentielles de 2020 en Côte d’Ivoire.  

Lire aussi : Commune de Guiglo : La lutte contre le Covid-19 de l’honorable Émile Sre Sahin.                

Oscar Goué pour la Radio Télévision Presse Wê.

Related Articles

Stay Connected

21,576FansJ'aime
2,653SuiveursSuivre
17,200AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Latest Articles