GUIGLO/ VIE COMMUNAUTAIRE : AUTOCHTONES ET ALLOGÈNES MAIN DANS LA MAIN POUR DÉVELOPPER LA SOUS PRÉFECTURE DE NIZAHON.

La Sous préfecture de Nizahon située dans le département de Guiglo regroupe plus d’une dizaine de villages et de campements rattachés. 

Cette zone constitue jusque là un véritable modèle de cohésion sociale dans la mesure où toutes les crises vécues dans la région, au-delà la Côte n’ont en aucun cas impacté négativement sur les relations communautaires de cette localité. 

Des localités de V16, V15 en passant par Béablo, les populations majoritairement composées d’allogènes et d’allochtones ont gardé intact leur relation avec les Wê non seulement mais aussi ont opté pour les travaux communautaires avec les autochtones. 

Résultat, ce « vivre ensemble » cultivé par cette population cosmopolite est sans nul doute le seuil du développement dont jouit la Sous préfecture. Aujourd’hui la majorité des populations migrantes est convaincue que cette cohabitation pacifique a pu être possible grâce à une autorité coutumière qui a posé un acte de haute portée sociale à leur endroit. 

Il s’agit notamment de SRAI SAHIN EMILAIRE, Chef de Canton de Guiglo, héritier d’une importante parcelle de terre qui a installé volontairement des allogènes et allochtones dans la Sous préfecture de Nizahon sur un périmètre de 2.500 hectares de forêts villageoises depuis 1998. 

Pour dresser le bilan de ses actions, le garant de la tradition à initié ce lundi 3 septembre 2018 une conférence de presse à son domicile de Guiglo. 

D’entrée, le Chef de Canton à adressé de vive voix ses remerciements au Président Alassane Ouattara qui a permis à la sous préfecture de Nizahon de sortir des ténèbres en électrifiant la zone par le biais du Programme Présidentielle d’Urgence. 

Il est allé plus loin pour rappeler que le Chef de l’État à évité le pire à la région du Cavally dans la crise de Goin Debé en dépêchant un important nombre de force de l’ordre dans la zone. 

Par ailleurs le chef coutumier a mis en place à Guiglo une politique de prévention à l’inondation pour les quartiers situés dans les zones marécageuses . 

Dans ce cas de figure, Srai Emilaire avec l’appui de la mairie d’alors a morcelé 901 lots en 2010 au quartier Nicla pour permettre aux populations chassées par les eaux d’accéder facilement à des terrains urbains et surtout à des coûts réduits. 

Aussi le Chef de Canton de Guiglo a cédé des terrains urbains aux guides religieux pour bâtir des mosquées et des églises. 

Abordant le cas des inondations il a fait cette précision.
 » Chaque fois avec la collaboration des autorités locales, nous sensibilisons les populations situées dans les zones à risques pour qu’elles quittent leurs lieux d’habitations. » A-t-il indiqué puis d’ajouter.  » Toutes les populations du Canton Nizahon se joignent à moi pour traduire notre gratitude au couple Présidentiel pour ses nombreuses marques au développement durable du Cavally et surtout pour le climat de paix dont jouit la région. » À conclu le Chef coutumier.

Oscar Goué correspondant Wê Radio

Related Articles

Stay Connected

21,576FansJ'aime
2,653SuiveursSuivre
17,200AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Latest Articles