MUNICIPALITÉ DE BLOLEQUIN: LES DÉFIS DU PROCHAIN MAIRE JEAN JOEL BAOU DOUE ET SON ÉQUIPE

Les aspirations et les défis à relever pour le prochain maire de Blolequin sont énormes en vue de faire de cette ville une cité prospère.

Des difficultés entravent encore la bonne gouvernance à la mairie de Bloléquin, en dépit des efforts fournis par l’ancien maire Djouha Kei Édouard qui a eu le mérite de remettre le personnel au travail.

Pour une gestion efficace des services de la mairie, celui qui présidera à la destinée de Bloléquin le nouveau maire Baou Doué Jean Joel et le conseil municipal devront faire face aux problèmes qui ont noms : insuffisance des locaux servant de cadre de travail, parc informatique et matériel roulant désuets, fonctionnement peu efficace des outils de gestion, conflits d’attribution, personnel peu motivé, absence d’un plan cohérent de formation et difficultés de gestion des ordures ménagères, laxisme et corruption.

En effet, la mise en place d’une politique visant une meilleure gestion des ressources humaines à travers les dossiers d’avancement, d’un système de motivation des agents : la désignation de l’agent modèle de l’année par exemple, vont certainement pousser les agents à donner le meilleur d’eux-mêmes.

Sécurité et assainissement

Sur le plan de la sécurité des biens et des personnes, le pari de la quiétude semble gagné à Bloléquin qui enregistre depuis l’ouverture du commissariat moins d’actes de vandalismes.
La ville reste mal éclairée : plusieurs lampadaires ne fonctionnent pas, favorisant la commission des actes répréhensibles surtout de nuit.

Les accidents de circulation sont également nombreux du fait de l’état dégradé des routes, des chantiers à la traîne dans la ville et de l’encombrement des routes par les camions par ce que le parking n’existe pas. Par ailleurs, il importe de rendre opérationnelle la direction de la police municipale dont l’effectif se résume jusqu’à présent à cinq (5) personnes, depuis plusieurs années.

Les questions de disponibilité d’eau potable et d’énergie électrique, d’hygiène et d’assainissement des quartiers, du chômage des jeunes, sont cruciales. En fait, accéder à l’eau potable constitue un véritable calvaire pour bon nombre d’habitants de Bloléquin.

Pour faire face à l’insalubrité qui règne dans tous les quartiers de Bloléquin, la nouvelle équipe doit initié une journée mensuelle d’assainissement de l’environnement.

Jean Joel Baou Doue devra lui mobiliser davantage les conseillers municipaux, les autorités politico-administratives, morales et religieuses et surtout les administrés de la ville pour redorer le blason de la ville de Bloléquin jonchée par endroits de dépotoirs sauvages.

Infrastructures

La ville devra poursuivre sa politique d’urbanisation avec non seulement la réalisation d’infrastructures routières, mais aussi des lotissements des localités en attente.

En matière d’infrastructures, tout est à construire pour l’épanouissement économique et socio-culturel des habitants de Bloléquin. L’érection d’un nouvel hôtel de ville, des gares routières, d’hôtels de grand standing, d’un stade municipal répondant aux normes internationales, d’un lycée technique, sont des projets qui tiennent à cœur aux Bloléquinois.

Le nouveau maire est appelé à œuvrer à leur concrétisation sans oublier la réhabilitation du lycée municipal de Bloléquin,un endroit où le savoir s’acquiert dans la broussaille.

Dans le secteur de l’éducation, il revient aux collectivités locales de prendre à bras-le-corps la construction des salles de cours et l’équipement en mobiliers pour l’éducation et la formation des jeunes, fer de lance du développement.

Tous ces défis reposent aujourd’hui sur les frêles épaules de Jean Joel Baou Doue qui est, certes, un baroudeur, un homme de défis, mais ne pourra pas faire des miracles dans un contexte où la mobilisation des taxes et autres ressources financières pour le développement est assez difficile. «C’est à l’œuvre qu’on reconnaîtra l’artisan», avait-il lancé dès son élection à la tête de la municipalité.

Les Bloléquinois attendent donc de le voir à l’œuvre ?

Silvere Gael Bossiei correspondant Wê Radio

Related Articles

Stay Connected

21,576FansJ'aime
2,653SuiveursSuivre
17,200AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Latest Articles