Voici la présentation du village de Blénimeouin

i Maurice, chef du village de Blenimeouin.

Érigée en Chef lieu de Sous Préfecture en 2008, Blenimeouin est une localité située â l’Ouest de la Côte D’ivoire dans le Département de Bangolo Région du Guemon.

Ce village dont le nom signifie en Wê (au bord de la Rivière â Rotain) a pour fondateur le Patriarche Gninhi) et composé de (4) grandes familles qui sont:
– Douedy (Libao)
– Srohin
– Seanho
– Basseady (Libao)



Essoi Henock, Sous Préfet de Blenimeouin

Ses différents Chefs par ordre ont été :
1- Kla
2- Gnonkonsse
3- Bah Gbohou
4- Sea Baya
5- Oula Mian
6- Gnohou Avion
7- Dji Maurice depuis le 1er Juillet 1982.

L’actuel Sous Préfet est Monsieur Essoi Henock.
C’est la circonscription la plus proche de la lisière du Parc National du Mont Peko.

Pour rappel, le Parc National du Mont Peko d’une superficie de 34.000 ha fût longtemps occupé par plus de 27.000 clandestins de Nationalité Burkinabé pour la pluspart qui y cultivaient le Café et le Cacao.

Trois principales voies mènent à Blenimeouin.
– L’axe Duekoue-Blenimeouin distant de 69 km.
– L’axe Bangolo-Blenimeouin, distant de 53 km.
– L’axe Kouibly-Blenimeouin distant de 17 km.
Toutes ces voies sont constituées de piste difficilement praticables en toutes saisons. Ce qui fait de Blenimeouin une localité enclavée.

Cette circonscription selon le recensement Général de l’habitat et de la population (RGPH 2014) compte environ 26.000 habitants. A celà s’ajoutent les deguerpis du Mont Peko qu’on pourraient estimés à 10.000 personnes.

Les groupes sociolinguistiques présents dans cette localité sont : les autochtones Wê qui représentent 15% de la population, les allochtones composés de Senoufo, Agni, Yacouba, Wobe, Abron, Tagbana, Wan, Malinkés, Gouro, et majoritairement de Baoulés 40% et la communauté CEDEAO composée de Burkinabés, Guinéens, Maliens, Nigeriens, Nigérians, Beninois, Ghanéens, Togolais, et Sénégalais représentant 45%.


Dji Maurice, chef du village de Blenimeouin

ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE

L’économie locale est basée à 80% sur l’agriculture. Il s’agit majoritairement de la culture du Café et du Cacao. Progressivement l’heveaculture. Quand à la culture vivrière la plus pratique, c’est le Riz, le Maïs, l’igname, le Manioc ainsi que les fruits et légumes. Le Commerce représente 15% avec un nombre élevé de Magasins, de Boutiques, et de Restaurants. L’élevage représente 05% de l’économie locale.

Le pouvoir économique est aux mains des Planteurs et des Commerçants.
Le Flux migratoire est caractérisé par le déplacement des populations du Mont Peko vers Blenimeouin lors du Déguerpissement.
Le Samedi, jour du Marché, Blenimeouin accueille des personnes plus que d’ordinaire. Les populations des 29 campements et des 3 villages que compte la circonscription de Blenimeouin pour faire leur marché.

INFRASTRUCTURES, SERVICES ET FONCIER

La Sous Préfecture de Blenimeouin ne bénéficie d’aucune électrification. Les poteaux électriques sont plantées depuis 15 ans sans avoir produit un seul spectre de lumière.

Blenimeouin regorge des structures publiques qui sont : la Sous Préfecture, 2 Ecoles Primaires Publiques, 1 Centre Social, un Centre de Santé dont l’ambulance est sous cale depuis belle lurette, â cela s’ajoute 2 Écoles Privées et (1) Collège de proximité en chantier.

Voici ainsi présenté le village Blenimeouin.
Que Gnonsoa veille sur le peuple Wê.

Lire aussi : Le conseil régional du Guémon construit un collège de proximité à plus de 100 millions FCFA.

☆ Ambroise BIONAO de Bangolo pour la Radio Télévision Presse Wê

Related Articles

Stay Connected

21,576FansJ'aime
2,652SuiveursSuivre
17,200AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Latest Articles