CÔTE D’IVOIRE/ LES TAXIS-MOTOS UNE ACTIVITÉ RENTABLE À BLOLEQUIN

0
206
rgement et transport de bagages et divers autres objets est une activité rentable qui rapporte à Blolequin, selon les acteurs de ce secteur, autour de 35 000 de francs CFA par jour, a appris l’AIP lundi, lors d’une rencontre avec les acteurs de ce secteur au marché.

La conduite des tricycles communément appelés « Taxis motos » à Blolequin, est une activité qui, aux dires des acteurs de ce secteur, « nourrit bien son homme ». Dans cette ville, l’on les aperçoit dans les marchés, les gares routières et tout autre lieu d’échanges commerciaux.

« Avec du carburant 1500 FCFA, nous travaillons et circulons de 8h à 21h. Du lundi au dimanche, nous gagnons entre 8000 et 15 000 FCFA; mais les jour de marché de Blolequin on est autour de 35000 FCFA, ça marche bien », explique un jeune conducteur de cet engin, Bamba Ibrahim.

Le récépissé de dépôt N°126/DAA/DAJC /2016 portant déclaration du Synatmt-ci du 21 septembre 2016, donne à Atchori Venance Okon, président du Syndicat national des tricycles et des motos-taxis de Côte d’Ivoire, une autorisation afin que ses membres exercent leur activité de transport de personnes sur toute l’étendue du territoire Ivoirien.

sgb de la Radio Télévision Presse Wê