CÔTE D’IVOIRE / RÉGION DU GUÉMON: ÉTABLISSEMENT DU CERTIFICAT FONCIER , LE CHEF DES ALLOGÈNES DE FENGOLO INTERPELLE L’ETAT SUR LE COÛT DU DOCUMENT.

0
158
t dans les régions forestières de la Côte d’Ivoire, le Gouvernement Ivoirien a pris un décret en Conseil des Ministres pour permettre aux propriétaires terriens de s’établir un certificat foncier. 

Malheureusement depuis le lancement du projet , il n’a jamais intéressé les détenteurs de parcelles de terre faute de son coût excessivement élevé . 

Face donc à cette situation, des planteurs détenteurs de parcelles cultivables lèvent la voix pour interpréter le Gouvernement Ivoirien sur son initiative. Le document en question à en croire des sources proches du Ministère de l’agriculture coûterait la somme de 500.000 Fcfa. 

Pour revenir à la décision de l’Etat, il faut aussi dire que le décret prévoit le retrait systématique des terres non immatriculées aux propriétaire dix ans après l’avènement du certificat foncier. 

Approché dans la localité de Fengolo située dans la commune de Duekoué à l’Ouest de la Côte d’Ivoire, Ouattara Dieka Issa,chef des Allogènes dudit village dit ne pas comprendre le Gouvernement Ivoirien sur ce projet. D’où cette interpellation.

« Nous invitons l’Etat à réduire le montant du certificat foncier, à ma connaissance jusqu’à ce jour aucun détenteur de terres n’a établi ce document dans le Guémon tout comme dans le Cavally. Ce fut un véritable échec .  » Dixit le Chef des Allogènes de Fengolo.

Oscar Goué, envoyé spécial dans le Guémon pour Wê Radio .