Guiglo / Journée d’hommage : Angèle Gnonsoa célébrée par la population.

0
136
Journée hommage à Angèle Gnonsoa à Guiglo

Angèle Gnonsoa, des localités de Guiglo, Zagné et Taï ont décidé d’organiser une journée d’hommage à son honneur à Guiglo après son retour d’exile du Ghana.

Représentant les parents de la Ministre, Bélé Jean, par ailleurs Chef de Gnéo, Canton d’origine d’Angèle Gnonsoa a tenu à  saluer la forte délégation du ( Parti Ivoirien des Travailleurs) PIT venue soutenir la Ministre Angèle Gnonsoa faisant allusion à Docteur Aka Ahizi, Président du PIT et la mobilisation des cadres, des  populations à la cérémonie qu’il a jugé également  salutaire. 

Situant le cadre de la fête, le porte parole a fait un large exposé sur les déboires vécus pour la Ministre dans la crise notamment le gèle de ses comptes, la saisie de ses biens immobiliers et autres biens matériels.      »

Après huit ans d’exil au Ghana, Elle nous est revenu saint et sauve. Aussi voudrais je traduire ma reconnaissance au Ministre Émile Guirieoulou pour ses relations sans faille à l’endroit de la Ministre, pareil à l’endroit du  Ministre Hubert Oulaye.

Lire aussi : Journée d’hommage au ministre Emile Guirieoulou à Guiglo.

Faitons Madame Gnonsoa avec ferveur pour son retour parmi les siens. » A-t-il conclu.

À sa suite, l’on  a eu droit à une pluie de témoignages sur la vie professionnelle, politique et sociale de la Ministre célébrée.

Des dons en nature à son endroit à savoir un bélier blanc, symbole de bonheur, des vives et des vêtements traditionnels blancs ont été faits par le Ministre Hubert Oulaye, des cadres de Guiglo et la population dans une joie partagée. 

Pour Hubert Oulaye c’est une joie pour lui d’offrir un bélier à sa Maman, il en a fait de même pour l’hôte Docteur Aka Ahizi et la délégation qui l’accompagne. 

Même scénario pour le Ministre Émile Guirieoulou qui dit être satisfait de la présence du président du PIT à la cérémonie.  

 » Le PIT ne peut marcher en laissant Angèle Gnonsoa en marge. C’est en cela je dis merci à la délégation de ce parti en ce jour d’hommage. » A-t-il souligné non sans faire des dons à la Ministre avec son épouse.

Aussi a-t-il dit sa reconnaissance à leurs bienfaiteurs du Ghana.    » Si Madame Gnonsoa et nous autres avons pu vivre dans l’allégresse en exile au Ghana c’est grâce à Christophe Doulourou et une famille ghanéenne représentée ici par Dorcas à qui je voudrais dire merci publiquement ». A précisé le Ministre Émile Guirieoulou qui a rappelé un pan de sa souffrance en exile.

Lire aussi : Hommage à nos généraux Wês de l’armée ivoirienne.

 » Je vous assure il y a un moment où j’ai  fait trois jours sans nourriture avec ma famille. C’est ma femme qui nous a sauvé de cette situation en vendant nos portables pour acheter de la nourriture.

En tout cas ce témoignage me tient en coeur. » A indiqué avec émotion Émile Guirieoulou.

Prenant la parole, Docteur Aka Ahizi s’est dit surpris de voir Angèle Gnonsoa au Ghana.  » Vous ne pouvez pas vous imaginez comment les gens ont pu sortir de ce pays dans les premières heures de la crise.

Je salue le courage de ma sœur. Angèle est membre fondateur du PIT, c’est parce  que nous n’avons pas soutenu le candidat  PIT  proche du pouvoir en son temps et nous avons payé cher.

Il faut saluer l’action d’Angèle c’est cela le sens de mon déplacement à cette cérémonie. » À indiqué Docteur Aka Ahizi.   

Autre temps fort de cette célébration, l’intervention de la tutrice  de la Ministre au Ghana à savoir Dorcas qui a exprimé son amour pour Angèle Gnonsoa.

Lire aussi : GUIGLO / Retrouvailles dans le Canton Zaké Blao : Émile Guirieoulou à propos du foncier rural  » la loi actuelle en Côte d’Ivoire est conflictuelle « 

Elle a dit également son affection à tous les enfants de la Ministre non sans leur adresser un carnet de bénédiction sur leur terre natale.     

Par la sa suite, la Ministre Angèle Gnonsoa a pris la parole pour féliciter les Ministres Hubert Oulaye et Émile Guirieoulou pour leur soutien à son égard en exile et toutes les populations venues la célébrer.

Elle a rendu grâce à Dieu qui a permis  à ce qu’elle soit en vie depuis l’exile à ce jour.   » Aujourd’hui mes enfants et moi sommes vivant.

Permettez que j’exprime ma reconnaissance au Gouvernement ghanéen qui nous a accueilli, amis et parents.  » A-t-elle dit et demandé à l’assistance d’observer une minute de silence pour ses parents disparus pendant qu’elle était en exile.     

 » L’exile forcé n’a jamais été facile, huit ans ne sont  pas nuit jours ‘avec à la clé des difficultés notamment la scolarisation de mes enfants parque Francophone.

Revenu sur la perte de ses biens, elle a déploré  la disparition de ses plus grandes  recherches sur le pays Wê, ses cassettes et manuscrit qu’elle comptait exploiter pendant sa retraite.

« Je voudrais dire ma reconnaissance à mes enfants surtout Christophe Doulourou . Aujourd’hui je retrouve ma grande joie de retrouver mes parents, Merci pour vos prières.

Lire aussi : BLOLÉQUIN: LA MINISTRE ANNE DÉSIRÉE OULOTO OCTROIE UN CHÈQUE DE CINQ MILLIONS DES  » FONDS DEKONTY » AUX FEMMES DE BLOLÉQUIN.

Je suis en Côte d’Ivoire depuis six mois. C’est avec une grande émotion que je me tiens au milieu de vous. Le peuple Wê a subit toute les calamité de la crise, au Ghana 75% était des Wê.

Le pays Wê est sinistrés, nous devons nous unir malgré nos divergences politiques. Une réconciliation s’impose au Wê » A-t-elle martelé.

Et de prôner des messages de paix .  » La réconciliation nationale ne peut se concrétiser qu’avec la présence de tous les Ivoiriens en exile notamment le Président Gbagbo et le Ministre Blé Goudé.

Pour se construire une Côte d’Ivoire prospère il nous pourrons être ensemble de nouveau. » Poursuit-elle.

Et de conclure  par des remerciements à l’égard de tous ceux qui ont  effectué le déplacement à la fête.

Notons que cette journée d’hommage à Angèle Gnonsoa a connu une ambiance électrique avec la prestation des artistes et chansonniers Wê.             

Oscar Goué pour la Radio Télévision Presse Wê.