Histoire du canton Tahouake dans le département de Bangolo

0
302
Histoire du canton Tahouaké dans le département de Bangolo
chef en exercice du canton Tahouake.
Kouo Bazin Chef de terre à Douekpe.
—–‘———————————————————————–
Le Canton Tahouake est situé dans la Région du Guemon Département de Bangolo. Il est composé de 3 trois Sous-préfectures qui sont : la Sous Préfecture de Dieouzon avec une population de 31.009 habitants, la Sous Préfecture de Blenimeoue avec une population de 29.979 habitants et la Sous Préfecture de Guinglo Tahouake avec 36.368 habitants.

Avant l’arrivée du colon vers les années 1912, le Canton Tahouake appartenait au grand groupe appelé Zibiao. On les appelait Zibia koya et Zibia zonhi. Il faisait frontière avec l’actuel Département de Duekoue par la rivière Bihi vers le village Pona, frontière par Kouibly par le village Sebazon et Gohouo Zibiao et frontière avec le Canton Zagna par les villages Gonie, Goya et Ponan.

À l’origine, le Canton Tahouake était composé de 5 villages : Sebazon, Baïbly, Dieouzon, Douekpe et Gonié Tahouake.
Sebazon en ait le plus ancien village.

Aujourd’hui, le Canton Tahouake compte 13 villages qui sont :
1- Sebazon
2- Baïbly
3- Dieouzon 
4-Douekpe
5-Gonie 
6-Bouobly
7-Diebly
8-Blenimeoue
9-Zaodrou
10- Guezon
11- Zetrozon
12- Bangolo-Taouake 
13- Guinglo Tahouake.

Vers les années 1912 à l’arrivé du colon, le grand Zibiao à été cyndé en deux compte ténu de sa superficie. Ainsi donc le Zibia Zonhi a gardé le Nom Zibiao et le Nom Tahouake a été attribué au Zibia koya.

Pourquoi le Nom Tahouake à cette partie de la population du Zibiao ?
Contrairement à ce que beaucoup de personnes imagine, le Nom Tahouake ne signifie pas le fond du piège à poisson appelé ‘XTaou ».

Tahou était un grand chasseur et à la fois grand pêcheur, il avait pour frère Gnan qui est aïe des ressortissants de la tribu Gnao dans l’actuel canton Zibiao et Golê qui en ait l’aïe des ressortissants de la tribu Goléo dans le même canton Zibiao. 

Avant l’arrivé du colon, Taou était le seul chasseur qui était installé dans la forêt noir autour du Mont Peko. Il a été la première personne à avoir accès à cette forêt.

Plus tard, ces parents des familles Srohin, Gblôhon, Libao, Gmanhe, Guehô etc….pour ne citer que ceux là des villages Baïbly, Dieouzon, Douekpe et Gonie Tahouake l’ont suivis et ont créer des campements qui sont aujourd’hui des villages.

C’est alors qu’ils ont donnés le Nom Tahouake à ce Canton. 
Tahou, qui est le nom du premier habitant de cette forêt.
Ouake, qui signifie le fond de la Forêt de Tahou.

C’est pourquoi, on trouve presque les mêmes familles dans les villages cités.
Ce Canton compte aujourd’hui 91.356 habitants et est l’un des greniers de notre pays avec une grande zone forestière.

Ses premiers Chefs Canton fut :
1- MIAN Dodjeho du village Zetrozon 
2- Glehou BLESSON du village Dieouzon 
3- MIAN Kole du village Zetrozon 
4- MIAN Doho du village Blenimeoue 
5- BLESSON Zohi Prince du village Dieouzon en ait l’actuel Chef Canton.

Ce Canton a connu plusieurs cadres politique.
1- Jean Tailly, Député de Bangolo de 1980 à 1988
2- Tailly Gueo Bernard, Député de Bangolo 
3- Blesson Goue Emilie, Président du conseil général de Bangolo de 2001 à 2012.
4-Oulata Gaoudi Pierre, Député de Bangolo Tke.
5- Tailly Hermann Thierry Député de Bangolo encore en exercice.

Le Canton Tahouake à pour totem le Mouton.
Nous reviendrons sur les raisons de ce totem sur le sol des treize villages.

Voici succinctement l’histoire de ce Canton dont notre mère est originaire.

Que Dieu veille sur le peuple Wê. Bon week-end et à bientôt pour une autre histoire.

Lire aussi : MOUVEMENT ASSOCIATIF ZAODROU TAHOUAKÉ S’ORGANISE

Ambroise BIONAO pour la Radio Télévision Presse Wê