Voici le département de Facobly

0
515
Culture / Baou un village exceptionel, voici son histoire

Situé à environ six cent (600) km d’Abidjan la capitale économique, à l’Ouest de la Côte d’Ivoire dans la Région du Guemon, le Département de Facobly est composé de Cinq (5) Sous Préfectures qui sont:

1/ Facobly,
2/ Guezon,
3/ Koua,
4/ Semien
5/ Tieny-Seably.

▪43 villages,
▪34 Campements
▪76.507 habitants
▪(41.707 hommes et 34.800 femmes).

Ce Département de a une histoire particulière.
Vers les années 1860, les colons en parcourant le pays, ont transités par Séguéla ensuite Sifié et sont arrivés au bord du fleuve Sassandra qui est la limite naturelle et historique entre les deux peuples (wobe et Kôyaka).

Avant de traverser le fleuve, ils ont interrogés les Kôyaka pour savoir le nom du peuple d’après le fleuve. C’est ainsi que l’interprète qui n’était autre qu’un Kôyaka dit aux colons (Wêbèhe) c’est à dire, c’est les wê qui sont là bas de l’autre côté du Fleuve. C’est donc cette appellation « wêbèhe »que le colon a déformé et les appels aujourd’hui Wobé. Si non, nous sommes tous le peuple Wê.

C’est d’ailleurs pourquoi, la première école et les premières églises sont de cette région. ▪C’est un Département qui a eu d’éminents cadres par exemple Kouisson Keletigui, Jean Thes, simone Leroux, Sibi Gbeho etc… pour ne citer que ceux là.
Aussi, c’est un Département dont beaucoup de fils et filles vivent à l’étranger (Europe, USA etc..).

Facobly est une ville ou il fait bon vivre, cependant, beaucoup reste à faire.
Le seul Lycée construit en 1977 manque enormement de personnels enseignants et de salles de classes. Il est dans un état de dégradation très avancé. Heureusement que depuis le début de cette semaine, le Conseil Régional du Guemon a envoyé une équipe afin d’entreprendre les travaux de réhabilitation selon son service de communication.

Certains Centres de Santé ont des difficultés pour évacuer les malades vers la ville par manque d’Ambulance.
Le marché de vivrier est très pauvre. C’est dans la région de Kouibly voisin que la population s’approvisionne. Aussi, il faut préciser que l’etat des routes très dégradé empêchait les paysans d’évacuer leurs produits sur le Marché. A ce niveau, les travaux de reprofillage sont en cour.

Les fonctionnaires en poste dans cette localité sont confrontés souvent a un problème de logements sans oublier les élèves.
 Les cadres de cette région préfèrent construire dans leurs villages respectifs au lieu de la ville qui est la vitrine du Département. Quand tu arrives dans certains villages, tu as l’impression d’être dans une ville. Le village Kiriao que nous avons visités en ait un exemple.

À Facobly, vous serai impressionné par la belle Mairie, le Marché moderne, la préfecture et la résidence de l’ex Maire.
Que Dieu veille sur le peuple Wê.

Lire aussi : Le conseil café cacao fait son bilan à Facobly

☆ Ambroise BIONAO de Bangolo pour www.sauvrtpw.wehonsleaders.org